18 juin 2024
chauffe-eau

Changer soi même son chauffe-eau

Vous avez un chauffe-eau électrique et vous souhaitez le remplacer par un chauffe-eau thermodynamique ? Vous avez raison ! C’est une solution très intéressante pour réaliser des économies d’énergie tout en étant plus respectueux de l’environnement. Mais avant de vous lancer, il faut savoir que le prix d’un chauffe-eau thermodynamique est assez élevé. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il est plus cher à l’achat que les autres modèles de chauffe-eau. Mais si vous êtes prêt à investir, alors cela peut être une solution qui vous permettra de faire des économies sur votre facture d’électricité et donc de réduire votre consommation d’énergie.

Quand faut-il changer son chauffe-eau ?

Si vous êtes propriétaire d’un chauffe-eau électrique, il est important de savoir que ses performances peuvent diminuer avec le temps. Cet appareil doit en effet être remplacé tous les 4 à 5 ans. Mais pourquoi un tel appareil ? Le chauffe-eau électrique permet de maintenir l’eau à une température constante.

Il est donc important qu’il soit régulièrement entretenu afin de garantir son bon fonctionnement et sa longévité. Pour ne pas avoir de mauvaises surprises, il est important de :

  • Vérifier la présence du marquage « CE » sur l’appareil
  • Changer les pièces défectueuses telles que la résistance ou le thermostat
  • Contrôler régulièrement le groupe de sécurité et la soupape qui assurent le débouchage des eaux usées

Comment choisir le chauffe-eau qui convient à son logement ?

Le chauffe-eau électrique est un appareil électroménager qui permet de chauffer l’eau à la demande. Pour choisir le chauffe-eau idéal, il faut prendre en compte plusieurs critères, tels que le type de logement et la surface du logement.

Les différents types de chauffe-eaux électriques Il existe trois types principaux de chauffe-eaux :

  • Le chauffe-eau instantané
  • Le chauffe-eau à accumulation

Les différents types de chauffe-eau

Il existe différents types de chauffe-eau sur le marché.

Les modèles les plus répandus sont les chauffe-eau électriques, les ballons d’eau chaude, les cumulus et les chauffe-eaux solaires.

Le choix du type de chauffe-eau dépendra des besoins en eau chaude sanitaire (ECS) de l’immeuble ou de la maison. Plusieurs critères peuvent vous aider à choisir le type de chauffe-eau qui convient le mieux à votre situation :

Chauffe-eau : mode d’emploi

Le chauffe-eau électrique est un dispositif de production d’eau chaude sanitaire.

Il constitue une alternative intéressante au chauffe-eau à gaz, notamment pour les foyers qui ne sont pas raccordés au réseau gazier. Cependant, il n’est pas toujours facile de comprendre son mode d’emploi et certaines règles doivent être respectées afin d’éviter tout risque de panne ou de dysfonctionnement. Pour en savoir plus sur le fonctionnement du chauffe-eau électrique, découvrez notre guide complet ! Le principe du chauffe-eau électrique Le chauffe-eau électrique a pour principal avantage sa simplicité d’utilisation.

Il suffit en effet de brancher l’appareil et celui-ci fournit directement l’eau chaude sanitaire nécessaire.

Le chauffage peut se faire grâce à la résistance située à l’intérieur du ballon ou par une résistance extérieure (cas des modèles stables).

Lorsque l’appareil est branché, la production d’eau chaude sanitaire commence automatiquement. En revanche, si vous souhaitez profiter immédiatement des bienfaits que procure votre eau chaude sanitaire, vous pouvez opter pour un cumulus stable. Celui-ci restera alors branché en permanence ce qui implique quelques contraintes :

– Vous devrez veiller à ce que le robinet mitigeur soit bien ouvert

– La capacité du ballon sera limitée par son volume interne

– Si celui-ci est plein, votre eau ne coulera plus

– S’il fait chaud chez vous la journée et que vous allumez votre cumulus le soir, il risque de se mettre en sécurité car trop chargé

Le chauffe-eau électrique

Le chauffe-eau électrique est un appareil qui permet de produire de l’eau chaude sanitaire à partir d’une source d’énergie électrique.

Il peut être alimenté par une prise murale ou par une borne spécifique.

Le chauffe-eau électrique peut être raccordé à n’importe quel type de robinets, comme les robinets mélangeurs et les robinets thermostatiques.

Il existe différentes formes de chauffe-eaux : le chauffe-eau horizontal, le chauffe-eau vertical mural et le chauffe-eau vertical sur socle.

Les principales caractéristiques du chauffe-eau électrique sont sa capacité (en litres) et son temps de production en heures.

La capacité d’un chauffe eau dépendra essentiellement du nombre de personnes vivant au sein du foyer, ainsi que des besoins en eaux chaudes. Cependant, il est possible d’installer plusieurs chauffe eaux dans la maison afin de faire face aux pannes ou pour augmenter la capacité totale d’un ballon d’accumulation.

Le chauffe-eau à gaz

Le chauffe-eau à gaz est un appareil de production d’eau chaude sanitaire (ECS) qui utilise le gaz naturel comme énergie. Ce type d’appareil peut être alimenté par des bouteilles de gaz ou par une citerne enterrée.

Le chauffe-eau à gaz est également appelé cumulus, ballon d’eau chaude ou ballon d’ECS.

Le chauffe-eau à gaz permet de produire de l’ECS pour les besoins domestiques (ménage, cuisine).

Il peut aussi fournir en eau chaude sanitaire un réseau collectif (chaudière collective au gaz).

Lorsqu’il est raccordé au système de distribution du gaz naturel, il sert également à alimenter des points de puisage individuel tels qu’une salle de bains ou une buanderie, ce qui constitue alors une installation autonome. Enfin, il peut servir à produire l’ECS pour plusieurs logements et assurer ainsi la production collective d’un réseau interne.

Le chauffe-eau solaire

Le chauffe-eau solaire est une solution écologique et rentable.

Il fonctionne à l’énergie gratuite du soleil, ce qui en fait un système de production d’eau chaude très intéressant pour les ménages souhaitant réduire leur empreinte écologique. Cependant, le chauffe-eau solaire n’est pas adapté à tous les types de logements. En effet, il est possible de faire installer un chauffe-eau solaire chez soi si l’on dispose d’une surface suffisante au niveau des capteurs thermiques ou si l’on envisage la construction d’un bâtiment entier destiné à recevoir un tel dispositif.

La plupart des capteurs thermiques sont placés sur les toits des habitations afin de capter l’énergie du soleil.

Le panneau solaire thermique permet alors de transformer cette énergie renouvelable en chaleur utilisable par le biais du ballon d’eau chaude sanitaire (ECS) ou directement par le biais du plancher chauffant/rafraîchissant basse température.

Le panneau peut être installé indifféremment sur la toiture ou sur un mur extérieur orientés vers le sud.

L’installation du chauffe-eau solaire ne nécessite que quelques heures et aucune compétence particulière en matière de bricolage, à condition bien sûr que la pose soit effectuée par une entreprise qualifiée !

Quelques astuces pour économiser l’énergie avec son chauffe-eau

Pour économiser l’énergie, il est important de bien gérer son chauffe-eau.

L’installation d’une chaudière à condensation permet de réaliser jusqu’à 30% d’économie sur la facture d’électricité. Pour cela, il faut veiller à ce que le chauffe-eau soit installé dans une pièce bien isolée et ventilée.

Il faut aussi faire attention au type de radiateur choisi. Privilégiez les modèles basse température si vous souhaitez installer un chauffe-eau électrique.

La chaudière à condensation permet de réaliser jusqu’à 30% d’économie sur la facture d’électricité par rapport aux autres types de chaudières. Cependant, si vous ne souhaitez pas installer une nouvelle chaudière, il est possible de changer simplement votre ancienne chaudière pour une chaudière à condensation.

Les appareils modernes sont dotés d’un système intelligent qui permet au chauffe-eau de s’arrêter lorsque le ballon atteint sa limite haute et basse température ou encore lorsque celle-ci est atteinte trop tôt ou trop tard.

Lorsque le ballon atteint sa limite haute ou basse température, la résistance du ballon se met en marche afin de maintenir constante la température du liquide qui se trouve à l’intérieur du ballon. Baisser la température à l’intérieur du ballon peut diminuer la consommation pour une facture réduite. Toutefois, vous pouvez utiliser certains moyens pour réduire votre consommation énergétique :

    • Placer un thermostat programmable
    • Installer un robinet thermostatique sur le départ du radiateur
    • Utiliser des robinets thermostatiques sur les radiateurs installés près des fenêtres

En conclusion, il faut être très vigilant sur la qualité de l’eau que vous utilisez. Si vous ne pouvez pas avoir accès à une eau potable, il est préférable d’utiliser un adoucisseur d’eau pour éviter les problèmes de peau ou de cheveux. Il est aussi possible de filtrer l’eau du robinet en installant un filtre à eau sur le robinet ou en achetant des carafes filtrantes.