20 mai 2024
piscine en hiver

Comment protéger sa piscine durant l’hiver ?

À l’apparition de l’hiver, on assiste aux tombées de plusieurs gels. Ainsi, les piscines étant toujours ouvertes reçoivent les gels de la neige et deviennent ainsi inutilisables. À cet effet, il est important de protéger sa piscine afin de maintenir la propreté de l’eau. Découvrez alors à travers cet article les astuces qui pourront vous permettre de protéger votre piscine.

Décharger la plomberie

La protection de votre piscine débutera par la décharge de votre plomberie. En effet, la plomberie contient une quantité énorme d’eau qui continuera à alimenter votre piscine. Pour donc décharger la plomberie, il est important de :

  • utiliser l’aspirateur pour évacuer l’eau 
  • mettre la fonction décharge pour vider les canalisations 
  • boucher par suite les canalisations 
  • utiliser un bouchon avec un joint

La prise en compte de ces consignes vous permettra de décharger la plomberie. Ainsi, vous verrez qu’aucun reflue de l’eau ne peut être remarquée. Cependant, vous devez aussi boucher le trou interne de votre piscine afin d’empêcher le peu d’eau qui reste dans la plomberie de sortir.

Faire une vidange des matériaux

Après la décharge de la plomberie, vous pouvez à présent passer aux vidanges des matériaux.

Le filtre

Le filtre est généralement muni d’un bouchon qui peut être ouvert et permettre à l’eau de sortir. Néanmoins, si votre filtre ne dispose pas d’un bouchon, vous devez ouvrir la valve qui est située en dessous du système de canalisation. Cependant, vous devez retirer le manomètre afin de permettre à la pompe de se vider. Une fois la pompe vidée, vous pouvez refermer la valve.

Par ailleurs, si vous possédez un filtre à cartouche, vous devez tout dévisser afin de vous assurer que l’eau est complètement évacuée.

La vanne

Vous devez aussi libérer l’eau contenue dans la vanne afin de permettre aux canalisations de distribuer de l’eau. L’objectif de ses opérations est d’arrêter l’eau qui circule dans la piscine. En période hivernale, il n’est pas permis de nager et donc, il faut prendre soin de la piscine.

Cependant, vous devez vider la vanne et arrêter le nanomètre. De plus, vous devez vérifier le compteur d’eau de la plomberie sanitaire afin de vous assurer que l’eau a bien été coupée. Une fois les matériaux vidangés, vous pouvez passer à l’adoption d’une des méthodes de protection de la piscine.

Choisir un type d’hivernage

Vous avez le choix entre deux pratiques pour protéger temporairement votre piscine. Toutefois, vous devez considérer la densité de la température de votre région avant de choisir une technique de protection.

L’hivernage de type passif

L’hivernage de type passif consiste à stopper la venue de l’eau dans votre piscine. Ainsi, vous serez obligé de vider l’eau de votre piscine à moitié. Néanmoins, cette pratique peut conduire à des faits dangereux.

Cependant, après avoir réduit la quantité d’eau de votre piscine, vous devez la protéger avec une bâche. Cette bâche doit être une bâche à quatre temps. Ainsi, à la mise en place de cette bâche votre piscine sera exempte de tout débris. L’installation d’une couverture d’hivernage pour piscine est nécessaire afin de la protéger.

Par ailleurs, il est important de toujours vérifier le ph de votre piscine afin d’éviter une surprise de température. De plus, la vérification du ph vous permettra de vous de connaître la stabilité de votre sol. Si le sol de votre piscine est détérioré à cause de l’hiver, vous risquez de reprendre une autre piscine.

L’hivernage de type actif

Totalement différent de l’hivernage de type passif, l’hivernage actif n’arrête pas l’écoulement de l’eau. En effet, cette pratique permet à la piscine de toujours continuer à exister comme s’il n’y avait pas d’hiver. Ainsi, avec l’hivernage de type actif, vous aurez juste à ralentir la sortie de l’eau tout en diminuant la vitesse au neveu des valves. À cet effet, vous aurez tous les équipements de la piscine en fonctionnement.

Par ailleurs, il est à noter que cette pratique de protection de la piscine est efficace. En réalité, cette pratique permet à l’eau de la piscine de garder sa qualité et peut donc être utilisée. De plus, avec le fonctionnement sans arrêt des équipements, après l’hiver il sera facile de tout remettre en marche normalement. En effet, lorsque tous les équipements sont en mode « arrêt », le système de synchronisation devient très lent à l’allumage. L’hivernage de type actif garantit une bonne clarté de l’eau et son esthétique.

Éviter les gels

Pour éviter de façon définitive les gels dans votre piscine, il vous faut toujours l’entretenir. Pour rendre effectif cet entretien, vous devez toujours filtrer l’eau. Cette filtration se faisant au jour le jour pourra permettre à l’eau de garder sa température malgré l’hiver.